© 2018 | hepia - LSN Laboratoire de Systèmes Numériques, rue de la Prairie 4, CH-1202 GENEVE

Please reload

Posts Récents

Présentation du projet EnergiTram au 5e Forum Énergie - Union des Transports Publics UTP

January 30, 2018

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Défenses des thèse de Master

March 15, 2018

Cette semaine sera la fin des travaux de Master pour les 3 étudiants de notre laboratoire:

Thibault Chappuis, Antoine Berger et David Da Silva Andrade.

Thibault Chappuis présente son projet intitulé "MPSoC for High Performance Heterogenous Computing"

 

Résumé : Le but de ce projet est d’explorer un dispositif informatique avec architecturehétérogène pour des applications de systèmes embarqués. En particulier, l’intérêt aété porté à la famille Zynq Ultrascale+ MPSoC de Xilinx. Cette nouvelle architecturecombine, entre autre, un processeur multi-coeur ARM Cortex-A53, un processeurgraphique (GPU) ARM Mali-400 et une FPGA Ultrascale+ dans la même puce.

 

Chaque unité de calcul a ses propres forces et faiblesses. C’est le rôle du concepteursystème d’attribuer et d’équilibrer les différentes tâches d’une application auxdifférentes unités de calcul, afin qu’elles utilisent au mieux leur architecture. Si cecritère est atteint, on peut espérer obtenir des performances par Watt remarquables.De plus, la partie FPGA (Field Programmable Gate Array) offre une grande flexibilitédans la connectivité avec des périphériques externes.

 

Pour montrer à quel point cette architecture peut être avantageuse, un démons-trateur a été développé. Un algorithme de traitement d’image a été utilisé afin decalculer une carte de profondeur à partir de l’image d’une caméra stéréoscopique.À l’aide d’OpenGL ES, le GPU vient alors superposer un modèle 3D, comme dansune application de réalité augmenté. Afin de concevoir rapidement un accélérateurde calcul pour la partie FPGA, le compilateur SDSoC (Software Defined Systemon Chip) de Xilinx a été utilisé. Ce dernier a la capacité de générer directement lebitstream FPGA à partir de code C/C++ et de directives de compilateur spécifiques.

 

Antoine Berger présente son projet intitulé "Dashboard pour l'analyse de la consommation énergétique des tramways"

 

Résumé : L’objectif de ce travail est de réaliser un tableau de bord pour l’analyse de la consommation énergétique des tramways. Il s’agit plus précisément de développer une solution web, permettant de visualiser et d’interagir avec des données. Le projet ce divise en deux parties. La première consiste à implémenter une application web moderne sur laquelle nous allons greffer une fonctionnalité de récupération et d’affichage des données en direct.

La seconde partie consiste à ajouter une carte interactive permettant la visualisation et l’interaction avec des données stockées sur le long terme. 

 

David Da Silva Andrade présente son projet intitulé "Projets LoRa pour le SmartCanton de Genève"

 

Résumé : Ce travail a été réalisé en collaboration avec la Direction Générale des Systèmes d’Information (DGSI) de la ville et du canton de Genève. Le projet avait pour but de créer une carte électronique pouvant être utilisée pour divers tests de développement d’un réseau LoRaWAN. L’infrastructure de ce réseau a été mise en place sous forme d’un proof of concept (poc), via un projet nommé SmartCanton avancé par la ville et le canton de Genève. Le but de ce réseau est d’offrir une plateforme utilisable par les citoyens et les entreprises autour de Genève tout en garantissant une sécurité accrue des données.

 

Dans le cadre de ce projet, une carte électronique a donc été développée afin de répondre à plusieurs critères définis par des use cases souhaités par la DGSI. Ces use cases ont influencé le choix des technologies utilisées, des composants d’alimentation, la portabilité, les périphériques, etc. Cette carte est équipée de deux types d’interfaces de communication sans fil. Un module LoRa avec une implémentation du protocole LoRaWAN, ainsi qu’un circuit intégré supportant les liaisons Bluetooth Low Energy et IEEE 802.15.4. Cette carte a été dénommée SmartCanton DevBox.

 

Pour pouvoir changer les clés utilisées par la spécification LoRaWAN, une application Android a été développée. Celle-ci se connecte en Bluetooth Low Energy sur la carte électronique pour récupérer les données de certains capteurs, mais surtout afin de pouvoir modifier les informations du réseau LoRaWAN sur lequel la carte se connecte. En parallèle, un serveur exposant une API REST offre la possibilité de gérer des utilisateurs, ainsi que les divers périphériques LoRaWAN assignés à ceux-ci. L’application Android communique avec ce serveur pour authentifier ces utilisateurs et récupérer les diverses informations sur les SmartCanton DevBox connectées via Bluetooth.

 

L’affichage final des données capturées par la DevBox est réalisé sur un tableau de bord de la plateforme en ligne Cayenne de l’entreprise MyDevices. Il est ainsi possible de contrôler les données que l’on souhaite recevoir, la fréquence d’émission, de même que changer l’état de certains périphériques via des paquets LoRaWAN.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square